Liens d'évitement



Giselle

Ballet du capitole

RÉSERVER EN LIGNE
 /

Ballet du capitole


Giselle

samedi 10 septembre 2011 à 20h00

dimanche 11 septembre 2011 à 15h00


Ballet en deux actes créé le 28 juin 1841 à l’Académie Royale de Musique et de Danse de Paris, salle Le Pelletier sur un livret de Théophile Gautier et de Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges, d’après Heinrich Heine
Première de la version de Nanette Glushak par le Ballet du Capitole le 28 mai 1998 à la Halle aux grains


Adolphe Adam et Johann-Friedrich Burgmüller Musique
Nanette Glushak Chorégraphie
d’après les versions de Jules Perrot et Jean Coralli (1841) et de Marius Petipa (1887)

Farouk Ratib Décors
Joop Stokvis Costumes
Allain Vincent Lumières


Ballet du Capitole



En apprenant qu’Albrecht, qui l’a courtisée et qu’elle aime, est le noble fiancé d’une princesse, Giselle, une paysanne naïve, meurt après une poignante scène de folie. Elle renaît sous les traits d’une wili, séduisant fantôme mi-jeune fille, mi-vampire qui, nuitamment, se venge de la perfidie des hommes. Giselle n’a pas l’âme vengeresse. Elle finira par pardonner à son amant.

Chef d’œuvre incontesté du ballet romantique, qu’il couronne en guise d’apothéose, et la plus haute expression dansée de ses idéaux, Giselle met en scène des personnages éternellement insatisfaits et des héros poursuivant des chimères, pléthore de créatures fantastiques vaporisées de mousselines immaculées, donnant lieu au « ballet blanc » du deuxième acte, une dualité marquée entre rêve et réalité, dans un cadre tout de couleur locale et de pittoresque.


Photo : David Herrero


Informations

NOTA BENE les horaires pour
Le Prophète,

au Théâtre du Capitole
les vendredi 23, mardi 27 et vendredi 30 juin à 19h30

les dimanches 25 juin et 2 juillet 2017 à 15h00