Liens d'évitement



New York Dances

Ballet du capitole

RÉSERVER EN LIGNE
 /

Ballet du capitole


New York Dances

Halle aux Grains| Durée : 1h45

jeudi 26 janvier 2012 à 20h00

vendredi 27 janvier 2012 à 20h00

samedi 28 janvier 2012 à 15h00

samedi 28 janvier 2012 à 20h00

dimanche 29 janvier 2012 à 15h00


MOVES

Ballet sans musique
Première par les Ballets : USA, le 3 juillet 1959 au Festival des Deux Mondes de Spolète (Italie)

Entrée au répertoire


Jerome Robbins Chorégraphie
Jennifer Tipton Lumières

Avec la permission du Robbins Rights Trust


PAGANINI !

Première par l’American Ballet Theatre’s Studio Company, le 27 avril 2006, au Joyce Theatre de New York.
Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 26 avril 2007


Niccolò Paganini Musique
Benjamin Millepied Chorégraphie
Joop Stokvis Costumes
Paul Heitzmann Lumières


STARS AND STRIPES (Pas de deux)

Première le 17 janvier 1958 au City Center de New York par le New York City Ballet
Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 25 mai 2000


John Philip Sousa (arrangements Hershy Kay) Musique
George Balanchine Chorégraphie
Costumes d’après Barbara Karinska


NINE SINATRA SONGS © Choreography by Twyla Tharp

Première le 14 octobre 1982 par la Twyla Tharp Dance Company
Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 12 juin 2009


Twyla Tharp Chorégraphie
Elaine Kudo Réalisation de la chorégraphie
Oscar de La Renta Création des costumes originaux
Jennifer Tipton Lumières originales
Chansons interprétées par Frank Sinatra
Santo Loquasto Scénographie originale

Avec nos remerciements à Sinatra Enterprises et The Frank Sinatra Foundation


Ballet du Capitole



Reconnaissant très vite le fait caractéristique du rythme new yorkais, symbolisé par l’athlétisme, la vitesse, l’énergie extravertie, le dynamisme casse-cou, syncopé et asymétrique, Balanchine a créé un nouveau style américain et ce faisant, un nouveau répertoire, en adéquation parfaite avec « la complexion physique » des danseurs d’outre-Atlantique.

Le Maître a fait des disciples, de Jerome Robbins, collaborateur et successeur direct de Mister B., qui en radicalise les conceptions en proposant un ballet – Moves – sans musique, sans décors et sans costumes, à Benjamin Millepied, lui-même émule de Robbins. Par ailleurs, la chorégraphe Twyla Tharp présente dans Nine Sinatra Songs sa vision de la danse sociale des années 1950 à travers le regard, à la fois nostalgique et aiguisé, des années 1980.



Conférence Balanchine et ses émules américains
Florence Poudru, historienne de la danse (CNSMD de Lyon)
23 janvier à 18h
Théâtre du Capitole, Grand foyer


Photo : David Herrero.


Informations