Liens d'évitement



Madame Butterfly
 /

Opéra


Madame Butterfly

Madama Butterfly
Giacomo Puccini (1858 - 1924)
Halle aux Grains| Durée : 3h

vendredi 13 avril 2012 à 20h00

dimanche 15 avril 2012 à 15h00

mardi 17 avril 2012 à 20h00

vendredi 20 avril 2012 à 20h00

dimanche 22 avril 2012 à 15h00

mardi 24 avril 2012 à 20h00


Tragédie japonaise en trois actes
sur un livret de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica
d’après la pièce éponyme de David Belasco et une nouvelle de John Luther Long
créée dans sa version originale en deux actes le 17 février 1904 au Teatro alla Scala de Milan
Version en trois actes créée le 28 mai 1904 au Teatro Grande de Brescia

Production du Théâtre du Capitole

Claus Peter Flor Direction musicale
Nicolas Joel Mise en scène
Bruno Schwengl Décors et costumes
Allain Vincent Lumières

Hui He Cio-Cio-San
Enkelejda Shkosa Suzuki
Teodor Ilincai F.B. Pinkerton
Trevor Scheunemann Sharpless
Gregory Bonfatti Goro
Valentin Jar Le Prince Yamadori
Luciano Montanaro L’oncle Bonze
Vladimir Kapshuk Le Commissaire Impérial
Jean-Philippe Marlière Yakuside
Vannina Santoni Kate Pinkerton
Alexandre Durand L’Officier d’État-civil
Corinne Marquet La Mère de Cio-Cio-San
Zena Baker La Tante
Catherine Alcoverro La Cousine


Orchestre national du Capitole

Chœur du Capitole
Alfonso Caiani Direction



Spectacle en langue italienne surtitré en français


France Musique logo Spectacle diffusé sur France Musique



Une très jeune geisha est « vendue » à un étranger de passage lors d’un simulacre de mariage. Ni sa famille ni son officier de la marine américaine n’envisagent pour elle un déracinement ou une nouvelle vie. La confrontation à la dure réalité causera la mort de la petite japonaise.

Les librettistes brossent un tableau de la faiblesse humaine où Cio-Cio-San est le jouet de conventions révoltantes. Sous couvert d’un orientalisme éloigné de tout japonisme gratuit, Puccini met en lumière dans une musique opulente la fracture entre le rêve de Cio-Cio-San et le caractère abject du monde qui l’entoure. Le lyrisme se charge de susciter notre empathie. Très différente par son comportement de l’exotique Madame Chrysanthème de Pierre Loti, la figure centrale de cette Madame Butterfly influencée par le vérisme est-elle pour autant une héroïne ?



Conférence
La défaite de Cio-Cio-San
Sofiane Boussahel, dramaturge
12 avril à 18h
Théâtre du Capitole


Parlons-en
rencontres d’avant spectacle
13, 17, 20, 24 avril à 19h
Halle aux grains


Photo : Feathered Butterfly, 2004 (crayon de couleur sur papier) Miller, Kurtis L. (artiste contemporain), collection privée / The Bridgeman Art Library


Informations