Liens d'évitement



Polieukt
 /

Opéra


Polieukt

Zygmunt Krauze (né en 1938)

vendredi 4 novembre 2011 à 20h00

samedi 5 novembre 2011 à 20h00

dimanche 6 novembre 2011 à 15h00


Opéra en cinq tableaux sur un livret d’Alicja Choi ?ska et Jorge Lavelli
d’après Polyeucte de Pierre Corneille.
Créé le 20 octobre 2010 à l’Opéra de chambre de Varsovie

Création française

Production de l’Opéra de chambre de Varsovie

Spectacle présenté dans le cadre du cycle Présences vocales par le collectif éOle, Odyssud, le Théâtre du Capitole et le Théâtre Garonne

Ruben Silva Direction musicale
Jorge Lavelli Mise en scène
Marlena Skoneczko Scénographie
Dominique Poulange Collaboration artistique
Jorge Lavelli Lumières

Andrzej Klimczak Félix
Jan Jakub Monowid Polyeucte
Artur Janda Sévère
Aleksander Kunach Néarque
Marta Wy ?oma ?ska Pauline
Dorota Lachowicz Stratonice
Dariusz Górski Albin
Mateusz Zajdel Fabian


Sinfonietta de Varsovie

Ensemble des solistes de l’Opéra de chambre de Varsovie



Spectacle en langue polonaise surtitré en français

Amplification
Amplication pour les personnes malentendantes



L’histoire de Polyeucte est celle du déchirement intérieur d’un martyr chrétien du IIIe siècle qu’une foi inébranlable conduit à la mort.

Fasciné par ce « drame des grandes passions et des conflits humains », Jorge Lavelli et Zygmunt Krauze ont réalisé un Polieukt destiné à l’opéra, chanté dans une langue moderne dialoguée, mettant ainsi en valeur l’esprit de tolérance qui sous-tendait le texte en alexandrins de Corneille. De parties vocales solistes qui « portent tout le contenu émotionnel », jaillit une mise en tension des « relations passionnelles des protagonistes, qui se cherchent comme couples (couples multiples : Polyeucte- Néarque ; Polyeucte-Pauline ; Pauline-Sévère), tous soumis à l’épreuve du fanatisme religieux, de la légalité romaine, de l’interdit moral et de l’ambition politique » (J. Lavelli).



Rencontre avec Zygmunt Krauze, compositeur,
et Jorge Lavelli, metteur en scène

4 novembre à 18h
Théâtre du Capitole, Grand foyer


Photo : Antonin Artaud (1896-1948) dans le film La Passion de Jeanne d’Arc de Carl Theodor Dreyer (1889-1968), 1928, photo N&B, par un photographe français. Collection privée / Archives Charmet / The Bridgeman Art Library.