Liens d'évitement



Les Mirages - Les Forains

Ballet du Capitole

RÉSERVER EN LIGNE
 /

Ballet du Capitole


Les Mirages - Les Forains

Des mirages d’un jeune homme rattrapé par son ombre à l’évocation poétique et dérisoire des forains sur leur tapis usé
Théâtre du Capitole| Durée : 1h40

mercredi 22 octobre 2014 à 20h00

jeudi 23 octobre 2014 à 20h00

vendredi 24 octobre 2014 à 20h00

samedi 25 octobre 2014 à 20h00

dimanche 26 octobre 2014 à 15h00


Les Mirages

Féerie chorégraphique en un acte et deux tableaux
créée par le Ballet de l’Opéra de Paris le 15 décembre 1947
au Palais Garnier

Entrée au répertoire

Henri Sauguet musique
Serge Lifar chorégraphie
Cassandre et Serge Lifar livret
Cassandre décors et costumes
Yves Bernard lumières



Les Forains

Créé par les Ballets des Champs-Élysées le 2 mars 1945
au Théâtre des Champs-Élysées

Entrée au répertoire

Henri Sauguet musique
Roland Petit chorégraphie
Boris Kochno livret
Christian Bérard décors et costumes
Jean-Michel Désiré lumières



Ballet du Capitole

Orchestre national du Capitole
Philippe Béran direction musicale












Costumes de « Les Mirages » : Production de l’Opéra national de Paris.
Le Théâtre du Capitole remercie l’Opéra national de Paris – Direction Nicolas Joel – pour sa collaboration.










À la croisée des courants artistiques du XXe siècle, les chorégraphes Serge Lifar (1905-1986) et Roland Petit (1924-2011) ont donné un élan essentiel au style néoclassique narratif pour le ballet. Le compositeur Henri Sauguet est l’un de ces grands artistes dont tous deux savaient s’entourer. Sa musique raffinée et empreinte de lyrisme les réunit pour ce programme.

Avec Les Mirages (1947), Serge Lifar signe l’un de ses plus beaux ballets dans des décors de Cassandre au baroque stylisé et fantastique. Cette féerie chorégraphique, entre ombres et lumières, rêves et réalité, évoque la solitude de l’homme dont la vie n’est que succession de mirages.

Les Forains (1945) de Roland Petit marque le véritable départ de sa carrière de chorégraphe. D’une manière très poétique, ce ballet évoque les gens du voyage dont certaines scènes sont inoubliables : la danse des Soeurs siamoises, celle de Loïe Fuller ou encore le pas de deux entre la Belle Endormie et le prestidigitateur… « Une vraie fête de la jeunesse et de la danse » pour citer Jean Cocteau.



Démonstration du Ballet du Capitole
Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, 7 octobre à 20h

Conférence
Serge Lifar et Roland Petit : deux maîtres du XXe siècle
Gérard Mannoni et Gilbert Mayer
Théâtre du Capitole, Grand foyer, 13 octobre à 18h

Danse à la Cinémathèque
Les Ballets des Champs-Élysées de Claire Sombert,
Serge Lifar musagète de Dominique Delouche
La Cinémathèque de Toulouse, 14 octobre à 19h

Carnet de danse
Théâtre du Capitole, Grand foyer, 18 octobre à 18h


Serge Lifar dans Salade, ballet de Serge Lifar. Opéra de Paris, 1935. © Studio Lipnitzki / Roger-Viollet