Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

Dimitry Ivashchenko

basse – Escamillo

Au Théâtre du Capitole
Euryanthe (2010)
Les Noces de Figaro (2016)
Le Prophète (2017)
La Walkyrie (2018)

Né à Barnaul (Russie), Dimitry Ivashchenko commence ses études au Conservatoire Glinka à Novosibirsk. En 1996, il poursuit sa formation à la Musikhochschule de Karlsruhe. Malgré son jeune âge, il a déjà remporté un succès remarqué dans des rôles de personnages mûrs tels que Gurnemanz (Parsifal) et Méphistophélès (Faust). De 2000 à 2004 la jeune basse est membre de la troupe de l’Opéra d’Augsbourg où il chante le Prince Grémine (Eugène Onéguine) ainsi que le rôle-titre de Don Quichotte. Parallèlement, il interprète Sarastro (La Flûte enchantée) au Deutsche Oper de Berlin et Osmin (L’Enlèvement au sérail) au Scottish Opera de Glasgow ainsi qu’au Teatro Gayarre de Pamplona. Depuis 2009, son répertoire compte Don Giovanni, Rigoletto, Macbeth, Turandot, Le Vaisseau fantôme, Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, La Walkyrie, Parsifal, La Flûte enchantée, L’Enlèvement au sérail, Russalka, Roméo et Juliette ou encore Faust, productions qu’il interprète sur les scènes internationales, de Chicago à Hong Kong en passant par Toronto, Milan, Vienne, Berlin, Hambourg, Bruxelles, Amsterdam, le Festival de Salzbourg et le Festival de Bregenz. En octobre 2012, pour sa prise de rôle de Boris Godounov à Dortmund, la presse parle de la naissance d’une star mondiale. Depuis, la basse chante Rocco dans une version en concert de Fidelio (Beethoven) à Brême et à Yokohama ainsi que pour un enregistrement sous la baguette de Paavo Järvi, rôle qu’il retrouve au Concertgebouw d’Amsterdam et avec les Dresdner Philharmoniker à Dresde. Au concert, on peut l’entendre dans la Messe glagolitique (Janáček) avec l’Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Pierre Boulez, dans le Requiem de Verdi à Berlin, Hambourg, Zurich, au Festival de Grafenegg (Autriche) et à l’Alte Oper de Francfort, ainsi que dans une production scénique de l’œuvre à Cologne, dans la Symphonie n°14 de Chostakovitch avec l’Orchestre de la Suisse romande à Lausanne et à Genève, dans la Symphonie n°9 de Beethoven avec les Hamburger Symphoniker, ou encore dans les Chants et danses de la mort (Moussorgski) à Bâle et à Amsterdam. Récemment, il était Kaspar (Der Freischütz) à Hambourg et au Théâtre des Champs-Élysées de Paris, Lindorf, Coppélius, Miracle et Dapertutto (Les Contes d’Hoffmann) au Komische Opera de Berlin, ou encore Sparafucile (Rigoletto) au Metropolitan Opera de New-York. La saison dernière, il a interprété Sarastro (La Flûte enchantée) à Barcelone, Oroveso (Norma) à Toronto, Daland (Le Vaisseau fantôme) au Teatro Real de Madrid, Osmin (L’Enlèvement au sérail) au Semperoper de Dresde. L’automne dernier, il a chanté Rocco (Fidelio) à Vienne (Theater an der Wien), Bruxelles, Baden-Baden, Amsterdam et Paris (Philharmonie). Enfin, les saisons à venir l’emmèneront de Vienne à New York, en passant par Amsterdam, Paris, le Festival d’Aix-en-Provence. Il reviendra au Théâtre du Capitole cette saison pour Carmen.

Informations