Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

Antoine Fontaine


décorateur



Au Théâtre du Capitole, Antoine Fontaine est loin d’être un inconnu. En effet, en 2002, il crée les grandioses décors des Maîtres chanteurs de Nuremberg dans la mise en scène de Nicolas Joel, et en 2009, la scénographie de l’opéra de Rameau Hippolyte et Aricie, dans une mise en scène d’Ivan Alexandre. Treize ans plus tôt, en 1996, à la demande de Nicolas Joel, alors directeur artistique du Théâtre du Capitole, et de l’architecte Richard Peduzzi, il conçoit et réalise les décors en trompe- l’oeil de la salle du Capitole.
Après des études à l’École nationale des Beaux-Arts de Paris, il débute comme peintre sur plusieurs restaurations monumentales dont celle du Passage Colbert à Paris, de la Cité internationale de la Tapisserie à Aubusson, de l’Élysée Montmartre ou encore du Musée de la Chasse et de la Nature (Paris). Les architectes-muséographes Frédérique Paoletti et Catherine Rouland, en charge de la rénovation du bâtiment, lui demandent de concevoir et de réaliser les peintures du plafond monumental.
Depuis 1986, il est scénographe pour l’opéra et le théâtre et a notamment travaillé au Théâtre royal de Brighton, au Queen Elizabeth Hall de Londres, à la Scala de Milan, à l’Opéra-Comique, au Théâtre du Capitole… À l’opéra Bastille, il a signé, avec Jean-Marc Stehlé, les décors de La Chauve-Souris pour Coline Serreau, du Barbier de Séville et de Manon. Il a conçu les décors du Cid pour le Théâtre Polski de Varsovie. Il est l’auteur de la scénographie de Lucio Silla de Mozart dans une mise en scène de Marshall Pynkowski, dans le cadre de la Semaine Mozart à Salzbourg, avec Marc Minkowski et Les Musiciens du Louvre.
Au cinéma, il est connu pour avoir réalisé les fresques de La Reine Margot de Patrice Chéreau ainsi que les décors de scène de Vatel de Roland Joffé, de Marie-Antoinette de Sofia Coppola, de Faubourg 36 de Christophe Barratier ou encore de Coco avant Chanel d’Anne Fontaine. Il a été chef décorateur sur L’Anglaise et le Duc et Triple Agent d’Eric Rohmer et assistant-décorateur sur un grand nombre d’autres films. Avec Marc Jeanclos, il a scénographié plusieurs expositions dont Kangxi, Empereur de Chine (1662-1722) - La Cité Interdite et Splendeur de la Cour de Saxe – Dresde à Versailles au Château de Versailles, Les Années Folles 1919 - 1929 au Palais Galliera, Les Quatre Saisons de Carmontelle au Musée du Domaine de Sceaux, Brassens ou la Liberté à la Cité de la Musique.
Antoine Fontaine a participé à plusieurs productions du Centre de Musique baroque de Versailles : on lui doit la peinture des décors du ballet de Mozart et Gossec, Les Petits Riens et des opéras Cadmus et Hermione de Lully, L’Amant jaloux de Grétry, Don Juan de Gluck, Amadis de Gaule de Jean-Chrétien Bach et La Belle-mère amoureuse, parodie d’Hippolyte et Aricie de Jean-Philippe Rameau.
Il s’est consacré à l’enseignement et a été professeur vacataire à l’EnsAD (École nationale supérieure des Arts Décoratifs) et à la FEMIS (École nationale supérieure des Métiers de l’Image et du Son). Parmi ses dernières réalisations, l’on peut citer la scénographie d’une Trilogie Mozart- Da Ponte avec le tandem Marc Minkowski/Ivan Alexandre, au Théâtre Royal du château de Drottningholm (Suède), entre 2015 et 2017, et la scénographie de l’exposition consacrée à Barbara à la Philharmonie de Paris, du 13 octobre 2017 au 28 janvier 2018.

Informations