Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

Hervé Gary


Lumière



De formation éclectique, Hervé Gary s’est essayé avec passion à de nombreux métiers du spectacle vivant et du cinéma. Il signe sa première création lumière en 1981 pour Marcel Bozonnet : Tuez le Temps de Georges Aperghis. Depuis, il se consacre à l’éclairage. Il aime à se partager entre opéra, théâtre, danse, cirque moderne, expositions, événements. Il a collaboré notamment avec Marc Adam, Ivan Alexandre, Pierre Barrat, Didier Brunel, Marcel Bozonnet, Jacques Connort, Michel Jaffrenou, Patrick Guinan, Jean-Marie Sénia, Coline Serreau, Marshall Pynkoski pour les ouvrages lyriques ; Jean-Marie Besset, Françoise Petit, Claude Santelli, Jean Rochefort, Philippe Adrien, Jean-Michel Ribes, Etienne Pommeret, Jean-François Rémi, Serge Sandor, André Dussollier, Patrick Le Mauff, Alain Sach, Claire Dancoisne Renaud Meyer pour le théâtre, ainsi qu’avec de nombreuses compagnies de cirque : Johann Le Guillerm, le Cirque Ici, Cahin-caha, Nikolaus, Buren Cirque, le Cirque des Nouveaux Nez, le Centre national des Arts du Cirque, Désaccordés, La Scabreuse, Collectif AOC, cirque contemporain…
Dans le domaine de la mode, il a collaboré avec Paco Rabanne, Kenzo, Thierry Mugler, Paul Smith et Jean-Paul Gaultier.
Ces dernières saisons, il a participé à plusieurs créations : Peter Grimes (B. Britten) dans une mise en scène de Marc Adam, Médéa (L. Cherubini) mise en scène par Guy Montavon, Mort à Venise (B. Britten) mise en scène par Hermann Schneider, La Muse de l’opéra (N. Clérambault), Les Caractères de la Danse (Jean-Féry Rebel), Pygmalion (J-P. Rameau) dans des chorégraphies et des mises en scène de Nathalie Van Parys (Festival de Musiques anciennes d’Innsbruck)…

Prochainement, il participera aux créations de Rinaldo d’Haendel, dans une mise en scène de Claire Dancoisne, à l’Arsenal de Quimper et d’Orféo de Monteverdi à Budapest, avec Christina Pluhar (L’Arpeggiata) comme directrice musicale et metteuse-en-scène.

Informations