Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

Sylvain Chevallot





Lumières


En 2000, Sylvain Chevallot commence à travailler comme régisseur lumières pour le Théâtre du Jard (Châlons-en-Champagne), l’Espace Simone Signoret (Vitry-le-François) et au sein de différents festivals, notamment Furies (Châlons-en-Champagne) et le Festival International de la Marionnette de Charleville-Mézières. Ces premières expériences l’amènent à collaborer avec des compagnies de théâtre, de cirque, de marionnettes et de danse pour lesquelles il se lance dans la création lumière. Actuellement régisseur lumières à La Comète, Scène Nationale de Châlons-en-Champagne (Marne) et directeur technique du Familistère de Guise (Aisne), Sylvain Chevallot poursuit ses travaux de concepteur lumière. Parmi ses dernières créations, l’on peut citer notamment celles de Léger au front avec Jacques Gamblin ou encore l’adaptation solo d’Olivier Saladin, Ancien Malade des Hôpitaux de Paris, d’après Daniel Pennac. C’est en 2009 qu’il croise la route de Kader Belarbi, une rencontre déterminante, puisqu’il lui confiera la conception lumière de ses ballets : Liens de table, A nos Amours, La Reine morte, Giselle.

Informations