Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

Marie-Laure Garnier

Gerhilde

Nommée Révélation Classique 2013, la soprano Marie-Laure Garnier commence son parcours artistique en Guyane puis au CRR de Paris. En 2009, elle intègre la classe de chant lyrique de Malcolm Walker au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Après un brillant Prix de chant, elle obtient son Diplôme d’Artiste Interprète en juin 2016 ainsi qu’un Master de Musique de Chambre. Marie-Laure Garnier obtient le 2e Prix au Concours International de Chant de Mâcon en 2014, le 1er Prix du Concours de la Fondation Cziffra. Elle reçoit les encouragements de Véronique Gens auprès de qui elle étudie lors d’une master classe à la Fondation Royaumont. La soprano se produit sur de prestigieuses scènes nationales et internationales (Théâtre des Champs-Élysées, Philharmonie de Paris, Folles Journée de Nantes, festival de La Chaise-Dieu, l’Orangerie du Manoir de Skebo en Suède, Théâtre du Bolchoï à Moscou, Maison de Schumann à Bonn, Radial System V à Berlin, etc).
On a pu la découvrir à l’opéra dans des rôles hauts en couleurs tels que La Cantatrice dans Reigen de Philippe Boesmans et Tosca de Puccini. Aussi, cette artiste affectionne le répertoire de musique de chambre. Raconter, incarner le mot, déployer une palette de couleurs. Autant de points qui lui sont chers. Et c’est dans le répertoire de musique contemporaine que Marie-Laure Garnier crée la surprise, créant des œuvres de Giacinto Scelsi à Nicolas Bacri, Benoît Menut, Camille Pépin et bien d’autres.

Marie Laure Garnier bénéficie de la bourse Jeune talent Colas 2018

Informations