Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

À nos amours

À propos du programme

Kader Belarbi, étoile de l’Opéra national de Paris, est aussi un chorégraphe de talent qui a déjà pas moins d’une vingtaine de pièces à son actif. Dans cette soirée qui lui est en partie consacrée en tant que chorégraphe et interprète, il nous présentera une re-création, Liens de table, pièce initialement conçue en 2001 pour le Ballet du Rhin et une création, À nos amours.
Ces deux oeuvres, de facture contemporaine, tentent de décrypter, de radiographier les liens, de quelque nature qu’ils soient, qui se tissent, se nouent ou se dénouent entre les êtres : qu’il s’agisse des complexes liens familiaux qui se manifestent souvent de façon paroxystique lors des traditionnels repas de famille (Liens de table) ou des relations amoureuses (À nos amours).
Quant au Kader Belarbi interprète, il donnera la pleine mesure de son talent dramatique dans le chef d’oeuvre du chorégraphe mexicain, José Limón : La Pavane du Maure, librement inspirée de l’Othello de Shakespeare. Il y sera le Maure de Venise aux côtés de la sublime Monique Loudières (Desdémone), elle-même ancienne danseuse étoile de l’Opéra de Paris. Dans ce huis-clos qui se joue à quatre (Iago et Emilia se joignent au couple Othello-Desdémone), les mobiles et les émotions des protagonistes sont mis à nu avec une efficacité que renforce encore la musique puissante et prégnante d’Henry Purcell.

Beethoven 7, du chorégraphe allemand Uwe Scholz (1958-2004), initié à la chorégraphie au Prestigieux Ballet de Stuttgart par John Cranko et ses disciples, constitue la seconde partie de ce programme. Les ouvrages d’Uwe Scholz sont de facture néoclassique et tiennent de Balanchine pour ce qui est de la musicalité du mouvement et de la Visualisation corporelle de la partition et de Ji ?í Kylián, pour ce qui est du recours à un humour d’une subtile élégance. Beethoven 7, un de ses chefs d’oeuvre du genre sur la Septième symphonie du maître allemand, est un vibrant hymne à la danse, dans sa forme la plus pure et la plus vivante. Une apothéose de la danse !

Carole Teulet


Retour au spectacle

Informations