Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

ASSURD & Enza Pagliara



De gauche à droite : Enza Prestia, Enza Pagliara, Cristina Vetrone et Lorella Monti du groupe ASSURD

ASSURD, c’est à l’origine trois femmes, trois voix, trois instrumentistes : Cristina Vetrone (chant, accordéon diatonique et tammorra), Enza Prestia (chant, tammorra et tamburello) et Lorella Monti (chant, tamburello et castagnettes). En 1993, elles fondent le groupe ASSURD pour faire vivre les chants et les musiques de tradition populaire d’Italie du sud.
Six ans plus tard, Enza Pagliara, chanteuse du Salento1, rejoint le groupe. Ces quatre femmes, à la très forte personnalité artistique, chantent et dansent de frénétiques tarentelles et jouent des percussions traditionnelles : les castagnettes italiennes, le tambourin et la tammorra, grand tambour sur cadre typique de la région de Naples. Cristina Vetrone, l’accordéoniste du groupe, les accompagne magistralement de son accordéon diatonique.
Leur répertoire retrace les origines de la tradition musicale de l’Italie du sud, et particulièrement le répertoire féminin, avec des danses comme la tammurriata (chant et danse traditionnels de Campanie), la tarentelle, la pizzica (liée au phénomène du tarentisme des Pouilles), les ninna nanna (berceuses), les sérénades, les chants de protestation des ouvrières et des travailleuses agricoles… dans une interprétation toute de simplicité et d’authenticité, qui permet de ressentir la nature profonde de ces chants et de ces danses. Sans oublier les compositions de Cristina Vetrone, qui mettent en valeur la particularité de chacune des voix des chanteuses et expriment parfaitement l’esprit d’ASSURD, fait de créativité, d’énergie, d’esprit de fête, d’exaltation de la beauté de l’univers féminin… Ce vaste répertoire de chants, de danses et de musiques, elles l’ont recueilli auprès des anciens. Mais aussi, en recherchant des enregistrements2 existants sur le sujet, fusionnant ainsi culture rurale, où depuis des siècles, les traditions se transmettent oralement, et ethnomusicologie la plus moderne.
Cristina Vetrone possède une voix singulière, atypique pour une femme, à la fois violente et déchirante, à la limite du baryton. Elle est considérée comme l’une des meilleures accordéonistes d’Italie.
Lorella Monti a une voix typiquement napolitaine, une voix qui a du corps, musicale et douce. Elle est l’expression de la réalité féminine des rues de Naples. Elle est une des meilleures danseuses de tammurriata, danse traditionnelle de Campanie qui s’accompagne de castagnettes et de ce grand tambour qu’est la tammorra et qui a donné son nom à la danse.
Enza Prestia est d’origine italienne mais est née et a grandi en Argentine. Dotée d’un fort tempérament, elle a une voix chaude et persuasive, nostalgique et indéfinissable dans son émission, typiquement sud-américaine. C’est une excellente percussionniste.
Enza Pagliara a une voix typique du Salento, au timbre très particulier, tranchant et aigu.

Informations

Fermeture exceptionnelle de la billetterie le 28/06/2018 de 13h à 16h30. Réouverture de 16h30 à 17h45.

Le Théâtre du Capitole recrute :

- Des danseurs et des danseuses (Solistes et Corps de ballet)

- Un tenor 1