Liens d'évitement



Théâtre du Capitole

Davide Bombana



C’est à Milan, sa ville natale, que Davide Bombana a étudié la danse à l’École du Ballet de la Scala. En 1977, il fait ses débuts dans le rôle-titre de L’Oiseau de feu de Maurice Béjart dans la prestigieuse maison milanaise qui vient de l’engager. Très rapidement, il y est promu soliste puis Principal (titre équivalent à celui d’Étoile), avant de poursuivre sa carrière au Ballet de Pennsylvanie (Philadelphie), au Scottish Ballet (Glasgow) et au London Festival Ballet où il interprète les rôles principaux dans le répertoire classique et néoclassique. En septembre 1986, il est engagé en qualité de Principal au Ballet national de Bavière (Munich) mais en 1989, une grosse blessure interrompt brusquement sa carrière. Le Ballet de Bavière lui propose alors une reconversion en maître de ballet et chorégraphe. Pour la compagnie bavaroise, il crée, entre autres, Sonata, Parabel, Okanagon, Quatuor pour la fin des temps, Schönberg Opus 4… En 1995, Woyzeck-Fragmente, d’après la pièce de théâtre de Georg Büchner, lui apporte une renommée internationale.
La saison 1998-99 le voit diriger la compagnie florentine Maggio Danza où il crée Teorema, d’après le film de Pier Paolo Pasolini. Davide Bombana aime les ballets narratifs même s’il conçoit aussi des pièces plus abstraites qui ne racontent pas d’histoire. Il en a créé un certain nombre inspiré d’oeuvres littéraires ou de grands mythes : Carmen d’après Bizet, Cendrillon, Faust, La Femme et son ombre d’après Paul Claudel, Les Liaisons dangereuses d’après Laclos, Lolita d’après Nabokov, Médée, Penthésilée d’après von Kleist, Le Procès d’après Kafka, Roméo et Juliette, Le Songe d’après Strindberg, qui a été couronné d’un Benois de la Danse à Moscou en 1998… Il les crée et les remonte pour la plupart des compagnies professionnelles, sur les cinq continents.
Pour Luigi Nono Projekt, il a reçu le Prix du « Meilleur spectacle de danse » de la Presse munichoise et le Prix de l’Opéra de Bavière. En 2012, son ballet Medea a remporté le Prix « Danza & Danza » de la Meilleure Production italienne de l’année 2011.
En 2014, il a reçu le Prix italien « Tersicore » pour la Danse.

Informations