Liens d'évitement



Les Forains / L'Arlésienne / Carmen

Ballet du Capitole

RÉSERVER EN LIGNE
 /

Ballet du Capitole


Les Forains / L’Arlésienne / Carmen

Ballet de Roland Petit
Chorégraphie de Roland Petit
Remonté par Luigi Bonino
Théâtre du Capitole| Durée : 2h

jeudi 8 mars 2018 à 20h00

vendredi 9 mars 2018 à 20h00

samedi 10 mars 2018 à 20h00

dimanche 11 mars 2018 à 15h00

mardi 13 mars 2018 à 20h00

mercredi 14 mars 2018 à 20h00


Les Forains

Création par les Ballets des Champs-Élysées, le 2 mars 1945
au Théâtre des Champs-Élysées

Entrée au répertoire du Ballet du Capitole le 22 octobre 2014

Production de l’Opéra national de Paris

Henri Sauguet musique
Roland Petit chorégraphie
Boris Kochno livret
Christian Bérard décors et costumes
Philippe Binot conseiller pour la réalisation des costumes
Jean-Michel Désiré lumières et supervision du décor

L’Arlésienne

Création par les Ballets de Marseille, le 23 janvier 1974
au Gymnase Vallier à Marseille
Argument d’après la nouvelle (1869) et la pièce de théâtre (1872) éponymes
d’Alphonse Daudet

Entrée au répertoire

Georges Bizet musique
Roland Petit chorégraphie
René Allio décors
Christine Laurent costumes
Jean-Michel Désiré lumières

Carmen

Création par les Ballets de Paris, le 21 février 1949
au Prince’s Theatre de Londres
Argument d’après la nouvelle éponyme de Prosper Mérimée (1845)

Entrée au répertoire

Georges Bizet musique
Roland Petit chorégraphie
Antoni Clavé décors et costumes
Jean-Michel Désiré lumières

Ballet du Capitole

Orchestre national du Capitole
Enrique Carreón Robledo direction


À propos du programme

Kader Belarbi rend hommage à un chorégraphe majeur du XXe siècle, Roland Petit (1924-2011).
En 1945, Roland Petit crée Les Forains. Ses collaborateurs sont Boris Kochno (livret), Christian Bérard (décors et costumes) et Henri Sauguet (musique). Les danses des sœurs siamoises, du prestidigitateur, du clown et de l’acrobate sont autant de passages inoubliables empreints de poésie. Le ballet L’Arlésienne, créé en 1974, reprend la trame tragique imaginée par Alphonse Daudet dans sa nouvelle et sa pièce de théâtre éponymes. Le décor de René Allio évoque un paysage provençal à la Van Gogh. La passion malheureuse du jeune Frédéri pour une belle Arlésienne ira jusqu’au geste désespéré de sa propre mort.
Lors de la première de Carmen en 1949 à Londres, Roland Petit lui-même interpréta Don José aux côtés de Zizi Jeanmaire, sa muse. Emporté par les airs envoûtants de Bizet, le ballet fut un triomphe qui consacra à la fois le couple et le chorégraphe. Dans cette adaptation de la nouvelle de Mérimée, les décors et costumes d’Antoni Clavé rendent les couleurs de Séville. Carmen, véritable femme fatale, sera emportée vers un tragique destin. Ces trois ballets d’après-guerre, résolument modernes, sont désormais des œuvres mythiques.



JPEG


Adagp, Paris 2018
Crédit Photo © Josephine Cardin - Arcangel Images



Cours de danse ouvert au public
Théâtre du Capitole, 3 mars à 12h15
Inscription en ligne ou par correspondance auprès du service culturel

Carnet de danse
Théâtre du Capitole, Grand foyer, 3 mars à 18h

Atelier danse
Théâtre du Capitole, Grand foyer, 4 mars à 14h

Conférence
Florence Poudru, historienne de la danse
Théâtre du Capitole, Grand foyer, 6 mars à 18h

Barre et milieu
Théâtre du Capitole, 10 mars à 12h15

Danse à la Cinémathèque
Carmen Jones d’Otto Preminger (1954)
La Cinémathèque de Toulouse, 13 mars à 20h30

Journée d’étude
Carmen : « Construction(s) de la culture espagnole dans la France du XIXe siècle »
Théâtre du Capitole, Grand foyer, 22 mars de 9h à 17h



Les Forains - Roland Petit

ResMusica

Par Marie-Astrid Gauthier - 28 octobre 2014
La troupe toulousaine s’est emparée de ces deux œuvres marquantes [Les Mirages de Serge Lifar et Les Forains de Roland Petit] avec un bel enthousiasme. De fortes personnalités émergent parmi les danseurs, et on mentionnera le haut niveau technique du corps de ballet hommes. (…) Le Ballet du Capitole s’affirme, de saison en saison, comme une compagnie qui compte. (…)

Danse avec la Plume

Par Amélie Bertrand - 29 octobre 2014
Clown, acrobates, sœurs siamoises… (…) Ces personnages vivent de multiples façons sur scène et c’est ce qui donne toute l’épaisseur à ce ballet (…). Chaque danseur-se s’empare de son rôle avec beaucoup d’implication, montrant que la troupe a plus d’une belle personnalité dans ses rangs. (…) Toulousain-e-s, vous avez à domicile l’une des meilleures troupes de France proposant des spectacles qu’on ne voit pas vraiment ailleurs, profitez-en.



Informations