Liens d'évitement



Orphée et Eurydice
 /

Opéra


Orphée et Eurydice

Christoph Willibald Gluck (1714-1787)
Théâtre du Capitole| Durée : 2h

vendredi 23 février 2018 à 20h00

dimanche 25 février 2018 à 15h00


Tragédie-opéra en trois actes
sur un livret de Pierre-Louis Moline d’après Raniero de’ Calzabigi
version de Paris, créée le 2 août 1774 à l’Académie royale de musique,
salle des Tuileries

Opéra présenté en version de concert

Christophe Rousset direction musicale

Frédéric Antoun Orphée
Judith van Wanroij Eurydice
Jodie Devos L’Amour


Les Talens lyriques

Chœur du Capitole
Alfonso Caiani direction


À propos de l’œuvre

« Si les doux accords de ta lyre et si tes accents mélodieux apaisent la fureur des tyrans de ces lieux : tu la ramèneras du ténébreux empire. »

Orphée et Eurydice, Acte I scène 3

Succès populaire retentissant dans l’Europe entière lors de sa création, l’Orfeo de Gluck incarne la réforme de l’opéra telle que le compositeur la formule au milieu du XVIIIe siècle. En mettant les outils musicaux et dramatiques au service de l’émotion la plus pure, Gluck signe une œuvre profondément sensible, et qui épousera les idées nouvelles des Lumières rejetant les lourdeurs de la convention opératique. La version française, dite « de Paris », témoigne de l’impact de cette entreprise et du soin tout particulier que Gluck apporte alors à la prosodie de la langue. Le remaniement de la partition sera aussi l’occasion d’importants ajouts. Outre un air supplémentaire pour chacun des trois personnages et un trio, Gluck compose de nombreuses pages de ballets, délicieux témoignages du goût français. Mais la spécificité ultime de cette version de Paris reste l’adaptation du rôle d’Orphée pour un ténor, évacuant le recours au rôle travesti dont la France n’aura jamais été très friande.
Sous la direction de Christophe Rousset à la tête des Talens Lyriques, cet Orphée en version de concert dévoilera sa musique dans son expression la plus pure.

Spectacle en langue française surtitré



©Man with an umbrella stand on the edge of the cliff, calling the rain



Rencontre
avec Christophe Rousset
Théâtre du Capitole, Grand foyer, 19 février à 18h

Parlons-en rencontres d’avant spectacle
Théâtre du Capitole, Grand foyer, 21 et 23 février à 19h


JPEG - 3.4 ko

Informations